Quelle eau pour un café ?

Publié le 28/12/2021

Quelle eau pour un café ?

La puissance, la richesse aromatique et l’équilibre d’un bon café sont déterminés par son origine, sa torréfaction mais également sa méthode d’extraction.

Les amateurs de café le savent, un grand café doit être préparé avec une eau de qualité.

L’eau est un ingrédient essentiel, puisqu’il permet de libérer l’expression des saveurs, jusqu’alors contenue dans les haricots de café fraîchement torréfiés.

Selon la nature de l’eau et sa qualité, le café revêt un goût plus ou moins prononcé. La composition de l’eau module notamment le goût minéral et l’amertume présents dans votre tasse.

Composé à plus de 97% d’eau, votre café requiert l’emploi d’une eau douce, capable de mettre en lumière toute la richesse aromatique de l’arabica, que vous souhaitez préparer.


Photo by Manki Kim on Unsplash

Le choix de l’eau, étape essentielle pour un café d’exception

L’art de déguster un bon café passe également par le choix d’une eau de qualité. Pour ce faire, il est recommandé de sélectionner une eau pure, de pH neutre avec un taux de sels minéraux réduit.

Quelle eau choisir pour un café sublimé ?

On s’oriente vers une eau adaptée aux préparations manuelles ou mécaniques du café, telles que :

  • l’eau en bouteille de type Mont-Roucous ou Volvic ;
  • l’eau fraîche filtrée – à l’aide d’un filtre à robinet ou d’une carafe filtrante. Ces solutions ont l’avantage d’absorber le chlore, le tartre et certains métaux. Accessible, qualitative pour votre café et dotée d’un fort intérêt écologique, l’eau filtrée a tout bon.

Ce choix permet l’utilisation d’une eau neutre qui ne viendra pas accentuer l’amertume d’un café ou agrémenter votre préparation d’une saveur en minéraux trop prononcée. Une eau aux saveurs trop marquées risque de masquer ou de dénaturer les arômes naturellement présents dans les grains.

Quel type d’eau éviter dans la préparation d’un café ?

Les eaux riches en minéraux telles que l’Hépar ou la Contrex, ne conviennent pas pour infuser le café.

De même, une eau avec un pH trop élevé viendra voiler les arômes libérés par les grains, tandis qu’un pH trop bas ajoutera une acidité très prononcée à votre boisson.

L’eau du robinet, quant à elle est traitée, chlorée et filtrée. Sa composition subie donc des variations au cours de l’année. La promesse ne peut alors être tenue d’obtenir quotidiennement une eau de qualité égale et cela s’en ressent dans votre tasse.

La teneur en calcaire de l’eau courante est appelée dureté de l’eau.

Cette dureté confère un goût âcre affectant également le visuel du café, en créant une fine pellicule et des dépôts à sa surface.

Le risque gustatif ? Une eau trop chargée, qui peut à elle seule altérer le goût et l’harmonie d’un café sélectionné. Seul un adoucisseur d’eau du robinet permet d’obtenir un café au profil aromatique préservé.

Initiation au café : une eau à juste température pour une expérience gustative garantie

L’eau, essentielle dans la préparation du café doit être sélectionnée et utilisée à bonne température. Idéalement l’extraction doit être réalisée avec une eau entre 92 et 94 degrés, c’est-à-dire lorsque l’eau est tout juste frémissante.

Ces paramètres de température peuvent être directement adaptés sur une machine à café. Cependant, avec l’utilisation d’une bouilloire, il faut penser à arrêter avant que l’eau ne bout.

La température idéale de l’eau permet de potentialiser les propriétés et de développer l’ensemble des saveurs d’un café de haute qualité.

En procédant à une extraction avec une eau de température trop basse, le café devient plus brillant et marqué en acidité.

  • eau à température trop élevée – développera un corps davantage amer et astringent, masquant les notes aromatiques naturellement présentes dans le café ;
  • eau tiède, pas assez chaude – produira un corps très léger laissant place à une acidité très prononcée et un goût suret.

S’agissant de la dégustation, la température idéale pour saisir tous les arômes présents dans votre tasse se situe entre 55 et 60 degrés.

Les machines à café, sensibles à l’eau que vous utilisez

Afin de maximiser le cycle de vie de vos machines, pour tout type de café, la sélection d’une eau adaptée est un facteur essentiel de pérennité de votre matériel.

Les eaux minérales ainsi que l’eau du robinet sont fortement chargées en calcium et magnésium. Une fois chauffées, elles ont pour conséquence la cristallisation des sels minéraux.

Le résultat est sans appel pour votre machine à café : la formation de tarte et le caractère corrosif de la dureté de ce type d’eau.

Pour les machines automatiques, pensez à changer régulièrement les filtres et veillez à renouveler quotidiennement l’eau de la réserve afin de préserver votre matériel ainsi que la qualité de vos dégustations.

À retenir
Pour savourer un café en grain, en dosettes ou un café moulu, une eau filtrée ou en bouteille au pH neutre et faiblement minéralisée est de mise.

Chaque café est un voyage aromatique et sensoriel.

Cette expérience est rendue possible grâce à la combinaison de deux ingrédients indispensables : un café premium et une eau de qualité.

Pour obtenir une boisson riche en saveurs, vous l’aurez compris, il s’agit d’une question d’équilibre entre la qualité de l’eau sélectionnée et sa température, pour une extraction dans les règles de l’art.


La Qualité d’un véritable voyage sensoriel

Un savoir-faire transmis depuis 40 ans pour continuer de vous surprendre.

Découvrez nos méthodes


Besoin d’aide lors de votre commande ?

Contactez notre service client du Lundi au vendredi, de 9H30 à 12H et de 14H à 17H par téléphone.