Thé vert, thé noir, thé blanc… quelles sont les différences ?

Publié le 25/02/2019

La découverte du thé

Selon une légende, le thé serait apparu 3 000 ans avant notre ère en Chine grâce à l’empereur Shen Nung. Il aurait découvert cette boisson désormais mondialement connue. Lorsqu’il était en train de faire bouillir de l’eau, le vent agita les branches du théier au près duquel il se trouvait laissant s’envoler quelques feuilles qui termina leur course dans l’eau bouillante qu’il était en train de chauffer. Le mélange parfumé que l’eau et les feuilles créèrent donna naissance à la boisson tant convoitée : le thé.

 

Quelles sont les différences entre le thé noir, le thé blanc et le thé vert ?

Noir, blanc, vert ou encore Oolong, toutes ces variétés de thés proviennent du même arbuste : Le camellia sinensis ou « camélia de Chine ». Une fois les feuilles cueillies, elles subissent différentes étapes de transformation qui permettront de déterminer la couleur et la variété d’un thé.

 


Le thé blanc :

Le thé blanc est le thé se rapprochant le plus de la feuille d’origine et donc le moins altéré. Seul les bourgeons et les premières feuilles de la branche du théier sont récoltés. Une fois cueillies, les feuilles sont flétries. Cette étape a pour but de déshydrater les feuilles préalablement étendues sur des claies en bambou. Elles s’oxydent lentement et naturellement avant d’être séchées puis roulées pour conserver leurs arômes.

Le thé blanc est la variété la plus rare, et donc la plus chère sur le marché. C’est un thé très raffiné aux arômes subtils et fleuris. Il est idéal pour se désaltérer et est reconnu pour rendre la peau plus belle.

Pour une infusion parfaite il est recommandé de plonger votre thé blanc environ 6 minutes dans une eau à 80°.

 

Le thé vert :

En Asie, c’est le thé le plus consommé. Le thé vert s’obtient en chauffant les feuilles de thé à haute température après leur cueillette. Appelé « étape de fixation » ce processus permet de stopper l’oxydation. Les feuilles sont ensuite séchées puis roulées pour préserver leur parfum.

Frais, et souvent parfumé au jasmin ou bien à la menthe il est reconnu pour lutter contre les maux de têtes, les ballonnements, le diabète et l’ostéoporose.

Pour déguster un bon thé vert, il est nécessaire de respecter une température d’eau à 85° et un temps d’infusion de 3 minutes sinon votre thé risque d’être trop amer.

 

Thé Oolong :

Très populaire en Chine, le thé Oolong également appelé « thé bleu » est un thé semi-fermenté. Une fois récolté, le thé est étendu sur des claies en bambou où les feuilles se déshydratent. Elles sont ensuite roulées pour qu’elles puissent fermenter et sont ensuite brassées à haute température pour stopper l’oxydation. Cette étape est plus ou moins longue, et elle permet de déterminer le type d’Oolong souhaité.

L’absence d’amertume du Oolong fait ressortir son arôme végétal et fruité. Pauvre en théine il est idéal à consommer en soirée. Une consommation de cette variété de thé aiderait à éliminer les toxines mais aussi à soulager l’eczéma.

Il est idéal de le consommer dans une eau à 90° et de le laisser infuser entre 4 et 5 minutes.

 

Le thé noir :

Le thé noir est un thé fermenté. Après leur récolte, les feuilles sont placées sur des claies en bois. Elles sont ensuite roulées pour déclencher la fermentation. La durée de celle-ci dépendra drésultat recherché, un thé pas assez fermenté se rapprochera trop d’un thé vert et un thé trop fermenté manquera de caractère.

Le thé noir est la variété de thé la plus consommée au monde. En Angleterre, ce thé est associé à la bergamote pour ses arômes fruités, plus connu sous le nom d’Earl Grey, c’est le thé le plus répandu en occident.

Le thé noir n’est pas populaire que pour ses arômes, il est également riche en théine et en catéchine qui lui procure des vertus amincissantes.

Afin de pouvoir profiter de tous ses arômes, il est conseillé de faire infuser votre thé noir pendant 5 minutes dans une eau à 90°.

 

Même après des siècles, les thés noirs, verts, blancs ou Oolong sont des boissons incontournable auxquelles il est difficile de résister.

PayPal